Les paradoxes de ma mère

La semaine prochaine je vais fêter mes 38 ans. Contrairement à mes 30 ans, je ne redoute pas l'approche de mes 40, je suis même sereine.
Ma mère en revanche oscille entre chronophobie et conditionnement moral.