J-11 (vite mes Xanax!)

J'ai remarqué au fil des ans que l'approche de Noël rendait les gens très gnangnans. Alors, je m'en fout qu'ils décident de faire pendre des Pères Noël à leur fenêtre ou qu'ils s'accoutrent de festif-kitsch, c'est leur maison, leurs fringues, leur dignité.
Mais quand "l'esprit de Noel" envahit le bureau, y'a rien de tel pour me foutre le bourdon.