C'est officiel...

Le premier était arrivé pendant ma grossesse, je mettais ça sur le compte des hormones, même si on fond de moi je savais que le temps m'était compté…
Et puis comme ça, ce matin, alors que je me m'y attendais pas du tout, il est revenu.
Le pire c'est que je ne sais pas si il faut m'en débarrasser ou pas, de peur qu'il revienne encore, et en renfort. Alors il est là, fier et dressé, au dessus de ma tête, comme une épée de Damoclès. Le salaud.