Remise en question (Cyril Caron)

Au café je parlais avec une collègue qui me donnait des nouvelles des gens avec qui j'étais allé à l'école; des ragots tout à fait croustillants sur ce qu'ils sont devenus, leurs déboires, leur embonpoint…
Et puis, je lui demandais si elle avait eu des nouvelles de Cyril Caron, un sublime garçon avec qui j'étais "sortie" le temps d'un voyage de classe dans les Alpes. On avait échangé plusieures pelles au fond d'un bus scolaire bruyant et surdosé en hormones prépubaires.
Bref, tout allait bien pour le beau Cyril, professionnellement et sentimentalement, depuis qu'il avait fait son coming-out quelques années plus tôt.

Eh bien c'est fou, mais au lieu d'être super contente pour lui, années faisant, je me suis sentie personnellement visée, voir trompée.
Je suis d'un narcissisme déplorable.